Chandogya et l'essence du Soi

Extrait de la CHANDOGYA UPANISHAD

(Upanishad Védique)

 

Ce qu’est l’essence du Soi

~~~~~~

1. « Apporte-moi un fruit de ce nyagrodha. »
   « Le voici, Seigneur. »
   « partage-le. »
   « Le voici partagé. »
   « Qu’y vois-tu ? »
   « Un nombre de petites graines, Seigneur. »
   « Eh bien ! partage une de ces graines. »
   « En voici une partagée, Seigneur. »
   « Qu’y vois-tu ? »
   « Rien, Seigneur. »

 

2. Le père reprit :
   « Cette essence subtile qui échappe, mon ami, à notre perception, c’est en vertu de cette essence subtile que cet arbre, si grand qu’il soit, se dresse. »

 

3. « Crois, mon ami. Cette essence subtile anime tout ; elle est la seule réalité ; elle est l’atman. Toi-même, Cvetaketu, tu es cela. »
     « Seigneur, instruisez-moi encore. ».
     « Soit. »

~~~~~~~

1. « Jette ce sel dans l’eau et reviens à moi demain matin. »
     Ainsi fit Cvetaketu.
     Son père lui dit : « Ce sel que tu as, hier soir, jeté dans l’eau, apporte-le moi. »
    Cvetaketu regarda et ne le vit plus. Il était fondu.

 

2. « Goûte de cette eau prise à la surface……Eh bien ? »
     « C’est salé. »
     « Goûte de l’eau prise au milieu…. Eh bien ? »
     « C’est salé. »
     « Goûte au fond…..Eh bien ? »
    « C’est salé. »
    « Goûte encore et reviens près de moi. »
     Ainsi fit-il en disant : « C’est toujours de même. »
     Alors son père dit à Cvetaketu :
     « Ainsi, en vérité, mon ami, tu ne perçois pas l’être, et, pourtant, il est là. »

 


LIEN :
- voir les "généralités sur les Upanishads" en cliquant  ICI.

 

 

 

 


 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau