Désikachar

 

Sri TKV Désikachar est le fils et l’étudiant privilégié de Sri Krishnamacharya  (voir la page "Krishnamacharya) 

 

 

Il est né à Mysore, Karnataka, et est le quatrième enfant de Shri Tirumalai Krishnamacharya et de son épouse, Shrimati Namagiriammal, sœur de BKS Iyengar. En tant que fils de l'éminent Krishnamacharya Shri, il a baigné dans la richesse et la profondeur de la culture indienne en grandissant, tout en ayant été encouragé vers une éducation moderne. En conséquence, il passa un diplôme en génie civil et poursuivit sa vie de jeune adulte avec succès comme ingénieur civil.

Pourtant, l'influence de l'enseignement de son père était très présent et provoqua un changement de direction.
C’est ce qui s'est passé en 1961 : Desikachar était en visite chez ses parents à Madras, lorsqu’un matin, vers 6h00, il fut réveillé par le bruit d'une femme étrangère qui frappait à la porte en demandant à voir "le professeur". Avant qu'il ait pu comprendre ce qui se passait, Desikachar fut étonné de voir cette femme jetter ses bras autour de Shri Krishnamacharya quand il apparut, tout en s'écriant: «J'ai dormi! J'ai dormi! ".
Malgré son éducation de style occidental, le jeune Desikachar n'était pas préparé à la vue d'une femme étrangère, étreindre le personnage austère et respectueux qu’était son père. Il fut impressionné par cette démonstration : Krishnamacharya avait réussi à soulager cette femme de son insomnie chronique.

 

Ce témoignage conduisit Desikachar à apprécier la puissance de guérison du yoga et la maîtrise extraordinaire qu’avait Krishnamacharya de son art et de son application, ce qui le décida à approfondir ce sujet. Très peu de temps après, il renonça à sa carrière d'ingénierie en faveur d’un enseignement avec son père, qu’il commença en 1960 et qu’il poursuivit pendant à peu près 30 ans, jusqu’au décès de ce dernier.

 

 Désikachar a co-fondé en 1976, à Madras (dénommée à l’heure actuelle Chennai), avec un autre étudiant de T. Krishnamacharya, A.G. Mohan, un Institut qui porte le nom de son père « le Yoga Mandiram de Krishnamacharya (KYM), afin de diffuser les enseignements de ce dernier et rendre accessible le patrimoine du yoga et la récitation védique comme enseigné par Shri Krishnamacharya. (voir le site www.kym.org)

Les activités de KYM incluent des études de yoga ainsi qu’une formation de 2 ans pour être enseignant de yoga ;

En 1999, en raison de l'énorme intérêt pour la récitation védique, une unité distincte appelée Vedavani a été créé uniquement pour enseigner, en individuel ou en petit groupe, le chant védique à des enseignants spécialisés.

 

 Enseignant régulièrement dans de nombreux pays à travers le monde, TKV Desikachar, reconnu comme une autorité dans le yoga et la récitation védique, contribue grandement au développement du Yoga en Occident.

Il transmet les enseignements de son père lors de conférences internationales. Il est l'auteur de nombreux livres et est fréquemment invité à contribuer à des articles sur la santé et le Yoga, sur la psychologie et la spiritualité dans des journaux et des revues en anglais et en tamoul.

 

 TKV Desikachar vit à Chennai avec sa femme, Menaka, qui, étant son élève de longue date, enseigne également le yoga et le chant védique. Ils ont une fille Mekhala, enseignant aussi le Yoga et le chant védique , ainsi que deux fils Bushan et Kausthub et trois petits-enfants.

 

Kausthub Désikachar prend la relève de son père Désikachar et son grand-père Krishnamacharya. Il a co-écrit avec son père, l'ouvrage  « The viniyoga of  yoga », paru en 2001.

 Il commença à étudier le yoga avec son père dès l’âge de 9 ans. Après des études de Master, il commença lui-même à enseigner;

En 2006, il crée avec son père  la « Krishnamacharya health and yoga fondation , KHYF, (la fondation de Santé et de yoga Krishnamacharya . voir le site www.khyf.net).

Ce centre continue les recherches sur la thérapie par le yoga et l’ayurveda et fournit une assistance sur le plan de la santé aux personnes venant de toute l’Inde comme d’ailleurs, au moyen d'une évaluation et d’un traitement individualisé. C’est pourquoi, cette organisation caritative, publique a été reconnue par le ministère de la Santé et de la Famille.

 

 « L’esprit de Viniyoga, c’est partir de là ou l’on se trouve. Puisque chacun est différent et change de temps à autre il ne peut y avoir de point de départ commun et les réponses toutes faites ne serviront à rien. Il est nécessaire d’examiner la situation actuelle et de remettre en cause le statut habituellement établi. »

T. KV Désikachar

 

VOIR aussi : dans la catégorie "yoga" : "le yoga de DESIKACHAR"

Sources et photo : centre d'études du yoga de Paul Harvey (situé à Bristol)
                               http://yogastudies.org

Bibliographie  proposée :

               

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau