L'histoire de l'âne et du puits

 

Pour démarrer cette nouvelle année 2012, voici une histoire intéressante
pour imager la notion bouddhiste  de "transformer les situations".

 

l-ane-charge.jpg   L'histoire de l'âne tombé dans le puits 
carrelage-le-puits.jpg
  
   

Un jour, l'âne d'un fermier  tomba dans un puits.
hist-aneetpuits-2.jpg

 

 

 

 

L'animal gémissant pitoyablement pendant des heures,
le fermier se demanda quoi faire.

  hist-aneetpuits-1.jpg

 

 

 

Finalement, Il  décida que l'animal était vieux et que le puits devait  disparaître
de toute façon. Ce n'était pas rentable pour lui de récupérer l'âne.

hist-aneetpuits-3.jpg

 

Il  invita donc tous ses voisins à venir  l'aider. Ils saisirent
tous une pelle
et commencèrent à enterrer l'âne dans le
puits.

Au début, l'âne  réalisa ce qui se produisait et il se mit à crier terriblement.
Puis à la stupéfaction de chacun, Il se tut.

hist-aneetpuits-7.jpg

 

 

 

Quelques pelletées plus tard, le fermier  regarda dans le fond
du puits et fut étonné de ce qu'il voyait.

 

 

Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l'âne faisait quelque chose
de stupéfiant.

hist-aneetpuits-4.jpgIl se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus.
Pendant que les voisins du fermier continuaient à pelleter sur l'animal, Il se
secouait et montait dessus.

hist-aneetpuits-8.jpg

 

 

 

 

Bientôt, chacun fut stupéfait de voir l'âne sortir hors du
puits,

 

 

et se mettre à trotter!"................................. hist-aneetpuits-9.jpg

----------------
La vie nous envoie toutes sortes de difficultés.
Le moyen de se sortir du trou est de se secouer pour avancer. Chacun de nos
ennuis est une pierre qui permet de progresser. Nous pouvons sortir des puits
les plus profonds.
Il ne faut jamais abandonner !
Se secouer pour avancer, conclut cette histoire.
--------------------

Mais je trouve surtout cette histoire intéressante par le fait qu'elle image au mieux
une des notions essentielles de la philosophie bouddhiste, " transformer les
situations"
:

Il s'agit alors de ne plus considérer les évènements difficiles qui nous arrivent comme une fatalité extérieure
qui nous empêche de faire quelque chose, mais au contraire les voir comme un matériau nécessaire pour
travailler sur soi.

D'ailleurs pour le bouddhiste, c'est "lorsque l'obstacle survient que le chemin commence", car chaque
obstacle est comme une pierre sur laquelle on pose le pied pour avancer sur le chemin.
De même "toute situation est bénéfique, même le fait d'être malade, même le fait de mourir" et "chaque
ennemi est mon ami, car il est une occasion d'évoluer.


 

 

Sources des dessins : créés par Elo. Site : elokiki.blogspot.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau