Centre de Yoga et Bien-être

Centre de  Yoga  et  Bien-être

Blog

  • Voyage -INDE Sud -Mamallapuram -2013



    1er jour : 24 février 2013 - Arrivée à l'aéroport de CHENNAI (Madras)
                                      à 15 h15

    Pour notre première visite en Inde, nous avons choisi l'Inde du sud ( et plus particulièrement le tamil nadu).
    Nous avons atterri à Chennai (anciennement appelé Madras), avec l'intention de visiter l'institut de
    Krishnamacharya (qui diffuse le yoga de Desikachar, celui que j'enseigne).

    Mais sur les conseils d'une amie, plutôt que de commencer à visiter Chennai, nous allons au bord de la mer,
    à 1 heure à peu près de l'aéroport, pour nous habituer à la chaleur, au monde, aux odeurs, bref pour nous
    acclimater au "choc culturel" qui semble inhérent à tout arrivée en Inde.

    Nous avons décidé d'aller à Mamallapuram. J'avais réservé à partir de la France une guest house pour notre
    arrivée. En suivant les avis de "Voyageforum.com" et du "routard.com", j'ai réservé à la "Sril Harul Guest
    House", qui se trouvant au bord de la mer, pouvait nous proposer une "vue sur la mer". Nous n'avons pas été
    du tout déçu : pour 9OO Rs pour deux, par nuit, c'est-à-dire envion 13 euros, nous étions juste au bord de la
    plage......
    et en effet, le soir, c'était bien sympa de pouvoir se rafraîchir à l'air et au vent de la mer. La chambre était
    simple, mais propre, avec un ventilateur, appréciable car la nuit, il faisait chaud....... Détail amusant : le drap
    du dessus ne faisait pas la largeur du lit. Il a fallu que je bataille quelquefois avec mon mari pour avoir un
    bout de drap, car l'air du ventilateur pouvait finir par être frais !

    mamallapuram-sri-harul-guest-house-terrasse-376.jpg

                                                  .......   La  "Sri Harul Guest House"

    mamallapuram-sri-harul-guest-house-terrasse-007.jpg

                                                        ......  La terrasse de notre chambre  (presque les pieds dans l'eau)

    mamallapuram-resto-good-luck-cafe-354.jpg

                                                               ..... La plage vue de la terrasse sur le toit de la guest house
                                                                       avec le TEMPLE du RIVAGE au loin


    mamallapuram-pecheur-009.jpg
                                                                                 ........Pécheurs sur la plage


    Lire la suite

  • Comment se vider la tête des soucis

                                                                                       ~~~~~~~~

    Nous avons beau savoir qu'il faut lâcher les pensées et les émotions négatives,
    ne pas les ruminer, que cela ne sert
    à rien, qu'à nous miner intérieurement.......
    ........mais lâcher n'est pas si simple.

    Alors voici un petit truc qui peut vous aider............Quel serait pour vous
    l'objet qui vous permettrait de vous vider la
    tête, si vous n'avez pas d'arbre
    dans votre jardin.....?



    L'arbre à soucis

    arbre-et-maison-christine-delfosse.jpg

    Un jour, j'ai retenu les services d'un menuisier pour m'aider à restaurer ma vieille grange.
    Après avoir terminé une dure journée au cours de laquelle une crevaison lui avait fait
    perdre une heure de travail,
    sa scie électrique avait rendu l'âme, et pour finir, au moment
    de rentrer chez lui, son vieux pick-up avait refusé de
    démarrer.

    Je le reconduisis chez lui ; il demeura froid et silencieux tout au long du trajet. Arrivé chez
    lui, il m'invita à rencontrer
    sa famille. Comme nous marchions le long de l'allée qui
    conduisait à la maison, il s'arrêta brièvement devant un petit
    arbre, touchant le bout des
    branches de ses mains. Lorsqu'il ouvrit la porte pour entrer chez lui, une étonnante

    transformation s'était produite, son visage était devenu rayonnant. Il caressa ses deux
    enfants, embrassa sa femme,
    me présenta à tout le monde et m'offrit à boire comme si
    rien ne l'avait affecté durant cette journée.

    Lorsqu'il me raccompagna à ma voiture, en passant près de l'arbre, la curiosité s'empara
    de moi et je lui demandai
    pourquoi il avait touché le bout de ses branches un peu plus tôt.


    - C'est mon arbre à soucis, me répondit-il. Je sais que je ne peux éviter les problèmes, les
    soucis et les embûches
    qui traversent mes journées, mais il y a une chose dont je suis
    certain, c'est que ceux-ci n'ont aucune place dans la
    maison avec ma femme et mes
    enfants.
    Alors, je les accroche à mon arbre à soucis tous les soirs lorsque je rentre
    à la maison.
    Et puis, je les reprends le matin.


    - Ce qu'il y a de plus drôle, sourit-il, c'est que lorsque je sors de la maison le matin pour
    les reprendre, il y en a
    beaucoup moins que la veille lorsque je les avais accrochés.

                                                                                                     ~~~~~~


    SOURCES : texte d'un auteur inconnu trouvé sur différents sites d’internet
                         Peinture de Christine Delfosse

  • Joie et spiritualité (11juin2012)

                                                                       

                                                                     Cultiver  la  joie                                                          

    Les Assises Nationales du yoga, organisées par la F.N.E.Y, se sont tenues cette année à Reims du 17
    au  20 mai. Le thème proposé était "Cultiver la Joie".

    La joie "ananda" se révèle lorsqu'on atteint l'état de conscience absolue, Purusha. Cet état est
    considéré comme un état de félicité car délivré des émotions de l'égo :  c'est "Kaivalaya", la délivrance
    des turpitudes du samsara.

    Isabelle Morin-Larbey, Présidente de la FNEY, a été interwiewée par le magazine "La Vie", en avril 2012.
    Son explication concernant la Joie et la Spiritualité du Yoga est claire et lumineuse. Je ne peux résister
    à vous en livrer quelques extraits.

                                                                  ~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Magazine "La vie" : le yoga est souvent associé au détachement. Alors pourquoi
    la
    Joie ?

    Isabelle Morin-Larbey :
    Celui qui n'a jamais pratiqué peut avoir cette image du détachement qui frise l'indifférence. Et
    pourtant, quand vous observez les statues de Bouddha, celui-ci arbore un léger sourire. Le Yogi
    n'est pas un être placide ou neutre. Mais sa félicité est d'abord la marque d'un état d'ouverture,
    d'un travail de transformation intérieure.  La joie qu'on appelle "ananda" n'est pas béate, car elle
    cohabite avec la souffrance. Tout le travail du yoga est alors de nous aider à comprendre et à
    traverser les causes de la souffrance qui sont multiples dans nos existences : tels la peur ou les
    attachements passionnels, afin de refaire circuler la vie qui est en nous.


    Mag. "La vie" : Comment cela se traduit-il dans la pratique?

    Isabelle Morin-Larbey :
    Le yoga permet de retrouver une fluidité des mouvements, des articulations, de la respiration. Il
    développe nos sens, nous met à l'écoute de nos sensations, grâce au mouvement et à l'attention
    qu'on y porte. Cette pratique élargit la conscience de soi.......... [....]..Peu à peu, je vais mieux me
    connaître et mieux m'appuyer sur mes capacités physiques. Quand le corps se délie, que la
    respiration circule, je peux gagner en confiance. ......[....]...Tranquillement posé dans mon corps,
    je m'ouvre au monde et , de ce sentiment de liberté retrouvée, peut naître la joie.....[....].....


    Mag. "La vie" : le yoga peut-il être séparé de la spiritualité hindouiste qui
    l'a porté ?

    Isabelle Morin-Larbey :
    L'hindouisme propose six points de vue sur le monde, six systèmes philosophiques, les darshanas,
    et le yoga est l'un de ces points de vue. Il ne peut donc être tronqué de ce système de pensée.
    Cela dit, ce n'est pas une religion, mais une philosophie d'Etre, une sagesse. Qui dit sagesse, dit
    questionnement. Et ce questionnement peut traverser vos convictions intérieures, quelles qu'
    elles soient.


    Mag. "La vie" : Les chrétiens se demandent si le yoga est compatible avec
    leur foi ?

    Isabelle Morin-Larbey :
    Etre à l'écoute de la respiration qui me traverse, c'est prendre conscience de ce souffle créateur
    qui me sculpte et que je laisse oeuvrer en moi. Le Chrétien pourra y voir la rencontre du Dieu
    créateur. De même, en partant du corps, le yoga me fait toucher du doigt que l'incarnation est
    le lieu de l'expérience. Dieu, par le Christ,  son fils, s'est incarné dans un corps d' homme.  Le
    yoga, en me réconciliant avec mon corps, me parle de ce temple intérieur où le divin vient à ma
    rencontre. Il me permet d'explorer les grandes attitudes spirituelles et de les vivre.


    ma-ananda-moyi-la-joie.jpg
                                                    Photo de Ma Anandamoyi  rayonnante et sublimée par la joie....ananda


    ECOUTEZ  Aussi  l'émission audio de Frédéric Lenoir sur France Culture (25.09.2011)
                             le thème  : "le yoga comme voie spirituelle"  cliquez  ICI